Jacques Marilossian
Député

7ème circonscription des Hauts-de-Seine

En séance publique

Au cours des dernières décennies, l’effort de défense de la France n’a pas été suffisamment soutenu.

 

En conséquence, nous sommes aujourd’hui affaibli face à l’ampleur et à la pluralité des menaces.

 

Dans ce contexte, la loi de programmation militaire 2019-2025 porte à la fois l’ambiion de redonner dès à présent aux armées les moyens de remplir leurs missions d’aujourd’hui et surtout, de préparer la défense de la France pour demain.

 

La présente loi, votée en première lecture le 27 mars 2018 après 50 heures d’auditions, 12 heures d’examen en commission et 27 heures de débat en hémicycle, doit permettre de:

 

  • Renforcer les moyens matériels, la préparation opérationnelle, à la formation et en portant une attention particulière aux conditions de vie et de travail des personnels militaires et civils comme de leurs familles ;
  • Renouveler les capacités opérationnelles permettant de répondre aux besoins opérationnels immédiats et de faire face aux engagements futurs ;
  • Garantir notre autonomie stratégique et contribuer à la consolidation d’une défense en Europe en rééquilibrant les fonctions stratégiques afin de doter la France d’un modèle d’armée complet ;
  • Innover pour prendre en compte les défis à venir.

Retrouvez le texte complet adopté en première lecture sur le site de l'Assemblée nationale .

Lors de la discussion en hémicycle, je suis intervenu pour défendre les articles 19, 21 et 22 :

  • L'article 19 du projet de loi est relatif à la détection des attaques sur les systèmes d'information.
  • L'article 21 du projet de loi est relatif à l'excuse pénale des militaires pour les actions relevant du domaine numérique.
  • L'article 22 du projet de loi est relatif à la qualification des appareils et dispositifs permettant certaines techniques de renseignement.

Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.