[Vidéos] Se défaire des idées reçues sur la réforme des retraites

Médias

Le projet de loi instituant un système universel de retraites sera prochainement présenté en conseil des ministres. A l’Assemblée nationale, l’examen du texte débutera la semaine du 3 février.

Exercer son droit de grève, exprimer ses inquiétudes : tout cela est légitime.

Cependant, la complexité du système actuel, et, en conséquence, de sa transformation en un système universel de retraite, permet à bon nombre d’idées reçues – quand il ne s’agit pas de grossières manipulations – de prospérer.

J’ai tenu à expliquer, en vidéos, pourquoi les idées reçues sur le système universel de retraite n’avaient pas lieu d’être. Dans l'ordre ci-dessous :

  • "Il n'y aura plus que des miettes pour les futurs retraités."
  • "Le système à points est individualiste."
  • "Le futur mode de calcul est défavorable : prendre en compte l'ensemble de la carrière et non les 25 meilleures années provoquera mécaniquement une baisse des pensions."
  • "En Suède, ils ont la retraite à points : le point a baissé et les retraités sont pauvres."
  • "Cette réforme pousse à la capitalisation : vous offrez des milliards à Blackrock et à la finance."
  • "Le futur système n'a plus d'universel que le nom : vous recréez des régimes spéciaux."
  • "Si le futur système est bénéfique, pourquoi ne pas le mettre en place tout de suite ?"

 

Idée reçue #1
"Il n'y aura plus que des miettes pour les futurs retraités."

Idée reçue #2

"Le système à points est individualiste."

Idée reçue #3

"Le futur mode de calcul est défavorable : prendre en compte l'ensemble de la carrière et non les 25 meilleures années provoquera mécaniquement une baisse des pensions."

Idée reçue #4

"En Suède, ils ont la retraite à points : le point a baissé et les retraités sont pauvres."

Idée reçue #5

"Cette réforme pousse à la capitalisation :

vous offrez des milliards à Blackrock et à la finance."

Idée reçue #6

"Le futur système n'a plus d'universel que le nom :

vous recréez des régimes spéciaux."

Idée reçue #7

"Si le futur système est bénéfique,

pourquoi ne pas le mettre en place tout de suite ?"


Articles similaires

Réalisation & référencement Créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.